Chargement

Les coûts des chevaux fiscaux s’emballent

Posté le : 18/02/2019

La délivrance du certificat d’immatriculation (ex carte grise) est soumise au paiement d’une taxe régionale dont le montant varie en fonction du domicile du titulaire de la carte, de la puissance fiscale et de l’âge du véhicule. La taxe est notamment réduite de moitié, si le véhicule a plus de dix ans. À cela s’ajoutent des taxes additionnelles. En 2019, les Français paieront, pour chaque cheval fiscal, en moyenne, environ 42 euros de taxe régionale pour obtenir leur certificat d’immatriculation. Mais ce chiffre cache en réalité de fortes disparités, allant de 27 € à 51,20 €, selon les régions.
Cette année, les tarifs augmentent en Alsace et en Champagne-Ardennes (région Grand-Est). Ils baissent en revanche en Lorraine (région Grand-Est) et dans le Nord-Palais-de-Calais (Haut-de-France). Comme en 2018, ce sont les habitants de la région Paca (Provence Alpes Côtes d’Azur) qui paient le plus cher pour immatriculer leur véhicule, à savoir 51,20 € par cheval fiscal. Le coût de la carte grise d’un véhicule peut être calculé en ligne.

Autres articles

Permis à taxe

Dans certaines régions, une taxe régionale est réclamée pour obtenir le permis de conduire. Son montant varie selon la région où la démarche est effectuée.

Lire la suite

Carte grise : qui paye le moins ?

C'est en Corse que le prix est le plus bas alors que la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la plus coûteuse.

Lire la suite

Joueurs de Poker, comment le Fisc les surveille ?

Le Fisc a désormais carte blanche pour redresser les joueurs pro qui auraient omis de signaler leurs gains.

Lire la suite

Impôts : Les chantiers de la rentrée

La DGFIP, l'administration chargée de la collecte des impôts en France, a présenté le bilan de son activité en 2016 et évoqué certains chantiers fiscaux en cours de réalisation.

Lire la suite

Combien allez-vous payer d’impôts ?

Vous pouvez dès à présent simuler et calculer votre impôt sur les revenus de 2016.

Lire la suite

Louer moins cher en échange d’une exonération fiscale

La nouvelle exonération fiscale pour les propriétaires acceptant de louer en dessous des prix du marché est entrée en vigueur le 1er février.

Lire la suite