Chargement

Un bonus écologique raboté en 2021 ?

Posté le : 05/10/2020

Mauvaise nouvelle pour les acheteurs de voitures électriques. Le projet de loi de finances pour 2021 prévoit de raboter les plafonds des bonus écologiques alloués lors de l’achat de voitures électriques.

Le montant du bonus écologique pour une voiture ou une camionnette électrique est actuellement, pour les achats effectués entre le 1er juin et le 31 décembre 2020, de 6 000 € à 7 000 € si le taux de CO² dégagé par le véhicule est inférieur ou égal à 20 g/km et si le prix du véhicule est inférieur ou égal à à 45 000 €. Le projet de loi de finances pour 2021 veut abaisser le montant des aides accordées pour l’achat d’un véhicule électrique. La prime de 7 000 euros maximum pour l’achat d’un véhicule électrique (au prix inférieur ou égal à 45 000 euros) descendra à 6 000 euros en 2021, puis à 5 000 euros en 2022. Pour les véhicules hybrides rechargeables, l’aide sera maintenue l’an prochain, mais abaissée. Elle sera de 1 000 euros en 2021, contre 2 000 euros actuellement. La prime à la conversion, également appelée «prime à la casse», son montant sera ramené de 5 000 à 3 000 euros pour les foyers les plus modestes.

Autres articles

Malus plus cher au mois de mars

Les voitures émettant plus de 212 grammes de CO2 au kilomètre vont coûter beaucoup plus cher à partir du 1er mars.

Lire la suite

La prime Macron reconduite sous conditions

Les députés ont adopté mercredi l'article 7 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020 qui reconduit la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat.

Lire la suite

Pourquoi votre entreprise ne veut plus vous donner ses vieux ordinateurs

Mauvaise nouvelle pour les salariés, l’exonération fiscale pour le don de matériels informatiques aux salariés est supprimée.

Lire la suite

Les bonnes et les mauvaises surprises qui vous attendent en 2020

Chaque année, la Loi de finances prévoit les nouveaux impôts et les aménagements de la fiscalité pour l’année à venir. Découverte en avant-première de ce qui vous attend en 2020*.

Lire la suite

Abus de droit : Bercy donne des gages

Dès le 1er janvier 2021, l'administration fiscale sera en droit de redresser des actes qui auront pour "motif principal d'éluder ou d'atténuer les charges fiscales. Le Ministre vient d'en faire une nouvelle explication de texte. Suffisante pour rassurer les contribuables ?

Lire la suite

Hausse du seuil de la franchise d'impôt pour les associations

La loi de finances pour 2020 relève, de manière forfaitaire, à 72 000 € le seuil de la franchise des impôts commerciaux applicable aux activités lucratives accessoires des organismes sans but lucratif et assimilés.

Lire la suite