Chargement

Paradis fiscaux : La nouvelle liste à connaître

Posté le : 19/10/2020

La liste européenne des paradis fiscaux est de nouveau modifiée.

Le Conseil des ministres de l'économie de l'Union européenne (Ecofin) a décidé mardi d'ajouter Anguilla et l'île de la Barbade à sa liste des juridictions fiscales jugées non coopératives en matière d'échange d'informations fiscales. À l'inverse, les îles Caïmans et Oman en sont retirés. Conséquence de cette actualisation, 12 juridictions figurent toujours sur cette "liste noire" européenne des paradis fiscaux : les Samoa américaines, les Fidji, Guam, le Samoa, Trinité-et-Tobago, le Vanuatu, les Îles Vierges américaines, l'île de la Barbade et Anguilla.

Autres articles

Les pays à éviter pour ne pas éveiller les soupçons du Fisc

Les ministres des Finances de l’Union européenne viennent de valider une nouvelle liste noire des paradis fiscaux. Elle compte désormais 15 pays, contre 5, il y a à peine cinq mois.

Lire la suite

Paradis fiscaux : la liste à consulter avant d’investir

La France a revu a liste des États et territoires considérés comme des paradis fiscaux.

Lire la suite

Le site Best of des erreurs fiscales

Le gouvernement lancera « au printemps » un site internet, baptisé « www.oups.gouv.fr », dressant la liste des erreurs fréquemment commises par les citoyens auprès des administrations.

Lire la suite

Prélèvement à la source : ce qui change pour les indépendants

Ça y est, le prélèvement à la source est en place. Décryptage des conséquences de ce nouveau système pour les indépendants !

Lire la suite

Abus de droit, les contours restent à définir !

Le ministre précise que l’administration ne peut pas donner une liste générale des actes susceptibles d’être requalifiés en abus de droit, et annonce que les modalités d’application du nouveau dispositif vont être prochainement précisées.

Lire la suite

Tout savoir (gratuitement) sur le prélèvement à la source

La Direction générale des finances publiques (Dgfip) a annoncé qu’un nouveau numéro dédié au prélèvement à la source serait accessible gratuitement à partir du janvier 2019.

Lire la suite